You are here
Home > High-Tech > De nouvelles cartes intelligentes pour la voiture autonome

De nouvelles cartes intelligentes pour la voiture autonome

carte here

C’est une innovation quasiment invisible pour l’automobiliste mais c’est une vraie révolution. Le nouveau système de cartographie de l’éditeur Here, présenté au CES de Las Vegas, va permettre de doper l’intelligence des assistances à la conduite.

Jusqu’ici, les cartes des GPS embarqués ne pouvaient être utilisées que de manière anecdotique dans certains dispositifs d’aide à la conduite. Elles pouvaient permettre d’anticiper la recharge d’une batterie d’un groupe moteur hybride en signalant l’approche d’une descente (c’est le cas chez Merecedes) ou réduire la vitesse du régulateur adaptatif avant un virage serré (comme sur la nouvelle Audi A4 par exemple). Mais les cartes embarquées souffraient d’une importante lacune : malgré toute l’implication des éditeurs pour les tenir à jour, il était difficile de s’y fier aveuglément. Le délai entre une modification sur la route et son implémentation sur la carte du véhicule était trop important (de l’ordre de plusieurs mois). C’est pour cette raison que le régulateur de vitesse ne se cale pas sur la vitesse indiquée par le système de navigation.

Avec le système HD Live Map présenté par Here, chaque voiture pourra devenir un enquêteur de terrain et relever des informations cartographique pour les diffuser aux autres véhicules. Here évoque les limitations de vitesse (détectées par la caméra embarquée) ou une fermeture de voie. Pour assurer une mise à jour instantanée, cette cartographie s’organise en couches d’informations superposées pouvant recevoir chacune des petites modifications via la connexion mobile de la voiture.
Le régulateur de vitesse adaptatif, les phares intelligents et l’alerte de vitesse excessive en approche de virage utiliseront de ces données mises à jour en temps réel.
Pour Floris van de Klashorst, vice-président de la division automobile chez HERE, cette réactivité est indispensable afin que les conducteurs « soient convaincus que leur véhicule prend les bonnes décisions à leur place ».
Cette technologie est surtout la brique essentielle à l’arrivée de la voiture autonome qui pourra ainsi compter sur des données routières fiables pour assurer le degré de sécurité que l’on attend d’elle.7

Laisser un commentaire

Top